le bilan d'En JEU(X) 2019

19/5/19
le bilan d'En JEU(X) 2019

LA PREPARATION 2019

 LE BILAN 2018
se concluait ainsi :
lOrganiser cette fête dans le cadre de la fête annuelle du jeu très médiatisée.
lRepousser la date à mi mai pour espérer une météo plus clémente.
lInstaller l’atelier « jeux vidéo » à la
bibliothèque Inguimbertine   pour faciliter la mise en place.
lTrouver des partenaires pour co organiser cette fête et lui donner plus d’ampleur (services « enfance jeunesse » et « culture » de la Mairie, bibliothèque Inguimbertine, autres associations, ludothèques…)
lInviter les participants de la table ronde à transmettre les apports des intervenants à d’autres personnes. (animateurs sportifs et sociaux de la ville par exemple)
 
LE PROJET 2019
était ainsi formulé :
Des jeux dans toute la ville (jeux de tradition, jeux de société, jeux vidéo) pour un après-midi ludique.
Un spectacle (théâtre) pour engager la
réflexion.
Un séminaire de travail du groupe national « Jeux et  pratiques ludiques » des CEMEA.
 
le programme
Samedi 27 avril de 14h à 18h
Jeux dans toute la ville
Dimanche 28 avril à 10h
à la Bibliothèque-Musée
Inguimbertine
Petit déjeuner autour du jeu :
LE JEU, ACTVITE LA PLUS SERIEUSE
DE L’ENFANCE ?
 
les partenaires
Ville de Carpentras - Bibliothèque Inguimbertine - CEMEA PACA-Groupe national de recherche « jeux  et pratiques ludiques »  des CEMEA
 
 
EN TIRER LES LECONS
Lors de la mise en place d’En Jeu(X), nous avons pris en compte, le plus possible, le bilan 2018.
les dates
Nous avons repoussé la date d ’un mois. La trouver a été très difficile, chacun étant déjà pris par d’autres engagements. Nous n’avons pas pu comme nous l’espérions investir la journée mondiale du jeu.
les partenaires
Matthieu Plais, responsable des jeux vidéo à la bibliothèque
Inguimbertine a répondu avec enthousiasme avec notre proposition de partenariat. Comme nous l’avions imaginé, nous nous sommes
répartis les tâches : à la bibliothèque, l’animation « jeux vidéos », aux CEMEA PACA les deux autres ateliers.

ALLER PLUS LOIN
Le partenariat tout neuf conclu avec la bibliothèque-musée Inguimbertine, la possibilité d’investir ce beau lieu nous a engagé à solliciter le groupe de recherche « jeu et pratiques ludiques » des CEMEA pour un séminaire de travail. Notre proposition a été tout de suite acceptée.
Nous avons aussi pris contact avec Enrico Ferretti, chercheur, membre de ce groupe pour qu’il joue sa pièce de théâtre « gendami et ladri ». Malheureusement,  il n’a pas été possible d’organiser un espace de spectacle dans la bibliothèque et le théâtre de la Charité était occupé sur les dates retenues.
 
Lorsque tout fut en place, un mois à peine avant la date, le ciel nous est un peu tombé sur la tête : la bibliothèque Inguimbertine a du fermer ses portes pour un mois environ, afin de fusionner son catalogue informatique avec ceux des bibliothèques de la communauté d’agglomération.
Tous les actions se déroulant sur ces dates là ont été abandonnées.
Le projet était très  engagé, il n’était pas question de l’abandonner mais  nous avons du trouver d’autres locaux, abandonner l’atelier « jeux vidéo » et assumer seul l’ensemble de l’organisation.
 
L’association « Art et Vie de la rue », sollicitée, nous a donnéimmédi ement son accord pour l’utilisation de ses locaux.
Nous les en remercions.
 
 
 

L'ACTION 2019

JEUX D"EXTERIEUR
Le choix du groupe organisateur des CEMEA PACA s’est avéré judicieux. Fidèles aux  enseignements d’Henri Wallon et aux principes de l’Education Nouvelle, ils avaient organisé  et
aménagé la place d’Inguimbert avec toutes sortes de  propositions
permettant aux participants de se lancer dans l’aventure du jeu.
Ce milieu aménagé, coloré et donnant envie,  impactait les modalités
d’animation du groupe d’animation.
Ils jouaient entre eux pour engager les participants et leur donner envie de s’investir puis les accueillaient dans le jeu avant de les laisser seuls et autonomes dans l’activité. 
Ces modalités d’organisation sont
plutôt adaptées à des jeux coopératifs à intensité physique plutôt basse.
 
Les CEMEA PACA avaient vu juste.
 
Le public présent n’était majoritairement pas venu pour jouer mais s’est laissé tenter en faisant ses courses. Ainsi, la participation a été
particulièrement variée. 
Et le sentiment était celui d’une ville en jeux.
Cela conforte notre objectif de départ qui est celui de permettre à chacun de jouer plutôt que de proposer des jeux à des spécialistes.
 
Les difficultés que nous avons eues pour l’organisation ont encore servi nos objectifs. Suite au désinvestissement de la bibliothèque
Inguimbertine, la communication a été restreinte ce qui a limité la
participation d’un public d’habitués ou d’initiés au jeu.
Il conviendra, à l’avenir, de préserver cette réussite en offrant toujours cette porte d’entrée empathique vers le jeu même si, le succès aidant (ce dont nous ne doutons pas !), nous serons amenés à proposer des jeux plus  engageants et engagés.
 
ORGANISATION
VIE QUOTIDIENNE

« Organisation impeccable, grande
disponibilité,  professionnalisme et écoute de la part de tout le monde.
Accueil chaleureux et ambiance très bonne, repas de la région très  appréciés. »
 
« Hébergement chez l’habitant : très bien.
petit déjeuner : super ! »  
 
Sur le temps de l’animation prévoir des
boissons pour les animateurs (en cas de
chaleur et pour les personnes qui arrivent après un long trajet c’est bien).
Peut-être prévoir un repas à emporter pour les animateurs qui partent le soir et qui n’ont pas le temps de manger 
.
 
.
JEUX DE SOCIETE
Nous avons accueilli toutes catégories de joueurs,  des familles avec enfants de 6 à 12 ans aux groupes d’adolescents « joueurs ». Ils ont profité d’un large choix de jeux…
Certains ont même joué du piano apportant une agréable couleur sonore à la galerie Gulliver, salle ayant un « cachet » très agréable  favorisant la concentration sur les jeux.
Un petit coin convivial avec café, thé et diverses boissons pourrait être installé l’année
prochaine.
Certains participants ont eu des difficultés à repérer, dans la ville, les 2 lieux : jeux de société et jeux d’extérieur. Il nous faudra affiner la signalétique. Celle-ci pourrait aller jusqu’à préciser les types de jeu et leurs conditions de réalisation ce qui permettrait d’installer quelques jeux en extérieur.

RENCONTRE PUBLIQUE
Il ne saurait y avoir de journée centrée sur une activité, quelle qu’elle soit, sans une
rencontre avec le public. C’est un moment de partage, d’échanges, de mise à distance, de réflexion. Nous tenons à proposer ce moment car nous en mesurons l’importance.
Cette activité a peu d’affluence.
Cette année encore, trop peu de personnes se sont déplacées.
Heureusement, les groupes présents sur
 l’ensemble du week-end ont rempli la salle.
Nous conservons toutefois quelques motifs de satisfaction car nous avons pu rentrer en relation avec une enseignante et une
étudiante de l’UFR STAPS de l’Université d’Avignon




 
 
 

L'AVENIR 2020




 
EN CONCLUSION
Sans fausse modestie, cette action a été un succès.
- accueil du public
- organisation pédagogique
- organisation matérielle
- rencontre des groupes de recherche et d’animation
- qualité des échanges
 
D’une certaine manière, les manques dues au désistement de la
bibliothèque-musée Inguimbertine ont pu apparaitre comme allant dans le sens de notre propos :
- public peu averti surpris et disponible
- absence de signalétique engageant le public à questionner
les animateurs.

PERSPECTIVES 2020
2020 est déjà engagé !
Enrico Ferretti est d’accord pour revenir à Carpentras y jouer sa pièce de théâtre « gendarmi et ladri ».
La municipalité de Carpentras mettra le théâtre de la Charité à notre disposition.
 
Ne reste plus qu’à fixer une date !
 
Et ce qui peut apparaitre simple peut s’avérer compliqué !
 
Nous comptons sur nos partenaires :
- sur l’engagement des CEMEA PACA dans une démarche d’action directe qui n’est pas dans les habitudes de cette association
- sur l’engagement de la bibliothèque-musée Inguimbertine dans un « petit » projet partenarial, un peu marginal par rapport à ses missions.

De ce qui pourrait être perçu comme une faiblesse, notre petite
association tente d’en faire une force.
C’est parce qu’elle n’agit jamais seule qu’elle peut accomplir de grandes choses.

Télécharger le bilan au format PDF.
 
 
 
 
 
 
 

 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Autres publications pouvant vous intéresser :

 



Créer un site
Créer un site