PHILIPPE LE BEL OU L'INVENTION DE LA MONNAIE UNIQUE

Lundi 1 Juin 2020
PHILIPPE LE BEL OU L'INVENTION DE LA MONNAIE UNIQUE
C’est au XIVe siècle que prend forme le débat public autour de la monnaie. Comment la gestion des finances et, à plus forte raison, de la politique monétaire permettent-elles à Philippe le Bel d'affirmer sa légitimité en tant que souverain du royaume de France encore très fragmenté ?

L’épidémie que l’on traverse depuis près de trois mois marque le grand retour de l’État dans l’économie. L’histoire est ainsi faite de va-et-vient entre intervention et désengagement. 

C’est ainsi que dès le début du XIVe siècle, Philippe le Bel se lance dans la création d’une monnaie royale qui serve de référence et lui permette de maîtriser les cours, des manipulations qui lui valent une réputation de roi faussaire.

"Au cours de l'histoire, on constate que la création de la monnaie résulte toujours d'une volonté politique. Le premier exemple est celui du roi Crésus, qui invente la frappe monétaire au VIe siècle avant Jésus-Christ." - Sylvain Piron

"Au XIVe siècle, l'ensemble de la société n'est pas encore monétarisée. Une grande partie des paiements se font toujours en nature. La monnaie est surtout liée aux salaires et aux loyers dans les villes [...]. Le règne de Philippe le Bel est la période à laquelle le roi et ses conseillers comprennent l'enjeu de la circulation de la monnaie, de sa frappe et de son contrôle."  - Sylvain Piron

> écouter l'émission

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !