COMMENT VIVRE ENSEMBLE ? COMMENT VIVRE AVEC SOI ? (2ème partie)

Mar. 30 Nov. 2021
COMMENT VIVRE ENSEMBLE ? COMMENT VIVRE AVEC SOI ? (2ème partie)
La notion de consentement peut-elle faire le lien entre le corps politique et le corps intime ? Aujourd'hui, après la pandémie qui nous a touchés de plein fouet, comment penser l'amour, le couple, le sexe ? Et maintenant, comment se projette-t-on ?

"Avant de faire l'amour, je demande le consentement ?", "Est-ce que je me force à faire l'amour ?", "Je me passe plus facilement de sexe ou de smartphone ?", "Puis-je être heureux.se sans relation amoureuse ?"...
Depuis le 12 octobre 2021, plus de cinquante-sept mille personnes ont participé à la grande enquête sociologique en ligne proposée par France Culture et Arte dans le cadre du festival Et maintenant ? le festival international des idées de demain.

Dans une émission spéciale de 2H, Le Cours de l'histoire et Les Chemins de la philosophie réunissent historiens, historiennes et philosophes pour questionner les évolutions culturelles attenant aux notions de corps social et de corps intime, que traduisent les réponses des internautes.

Les invitées du jour :

    Clotilde Leguil, psychanalyste et philosophe, professeure au département de psychanalyse de Paris 8
    Pauline Mortas, doctorante au Centre d’histoire du XIXe siècle (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), ses travaux portent sur l’histoire de l’hétérosexualité, du couple et de la construction des identités de genre en France aux XIXe et XXe siècles
    Claire-Lise Gaillard, docteure en histoire contemporaine, spécialiste de l'histoire de la vie privée au XIXe et XXe siècle

Le consentement, une articulation entre expérience intime et politique

"Le consentement permet de penser une expérience subjective qui engage le corps, la question du désir, mais consentir c'est toujours consentir sans savoir, c'est un acte non rationnel, consentir avec le corps, en faisant confiance, s'en remettre à... Toute rencontre amoureuse, sexuelle, implique de se fier au désir de l'autre, il y a une part d'inconnu dans le consentement. Et dans le consentement politique, il y a aussi cette dimension de confiance, on est dans une foi en quelque chose, dans l'autre, dans un pacte social comme le disait Rousseau."
Clotilde Leguil

> ECOUTER

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !

 
 
maison du citoyen
et de la vie associative
35, rue du collège
84200 Carpentras
 contact@voyagesdegulliver.fr





| ACCUEIL | PROGRAMMES | PRODUCTIONS | ASSOCIATION | BLOG | CONTACT |