LE DYNAMISME RETROUVE DE L'HABITAT PARTICIPATIF

Mer. 22 Juin 2022
LE DYNAMISME RETROUVE DE L'HABITAT PARTICIPATIF

Concrètement : un habitat « qui repose sur une démarche citoyenne ». Un groupe de personnes trouvent un terrain. Ils conçoivent alors, ensemble, les logements qu’ils habiteront, imaginent des habitations permettant de vivre autrement.

Concrètement : un habitat « qui repose sur une démarche citoyenne ». Un groupe de personnes trouvent un terrain. Ils conçoivent alors, ensemble, les logements qu’ils habiteront, imaginent des habitations permettant de vivre autrement.

Depuis les Trente Glorieuses, deux pôles structurent classiquement le secteur du logement français. D’un côté, la promotion privée. De l’autre, le secteur social.

Et Maintenant ? Une autre voie connaît un regain d’intérêt. Une voie qui s’inscrit dans une histoire longue : les politiques publiques et les expériences sociales, urbaines de la fin du 19ème siècle, les idées de mai 68. Une voie qui semblait avoir atteint son apogée dans les années 70, et paraissait frappée du sceau du déclin depuis les années 80. Et qui connaît aujourd’hui un exceptionnel dynamisme. Cette voie : c’est celle de l’habitat participatif. Concrètement : un habitat « qui repose sur une démarche citoyenne ». Un groupe de personnes trouvent un terrain. Ils conçoivent alors, ensemble, les logements qu’ils habiteront, imaginent des habitations permettant de vivre autrement. Le tout, bien souvent, à moindre coût. Rabia ENCKELL est fondatrice de Courtoisie urbaine, promoteur qui accompagne, développe des projets d’habitat participatif. Elle explique que ces projets répondent à une demande sociale. Et qu’un tournant s’est opéré en 2014.
Publicité

Les marchés tendus, c’est-à-dire : pris trop élevé, trop peu de foncier, logements standardisés. Alors dans d’autres pays, l’habitat participatif connaît un certain succès. En Suisse, 5 % du parc immobilier est construit sur ce mode : c’est 130 000 logements. A Tübingen, en Allemagne, 80 % des logements neufs sont construits ainsi. A Oslo, l’habitat participatif concerne 40 % du parc immobilier. En France, pourra-t-on penser, le phénomène touche d’abord cette catégorie sociale aux contours très affirmés : les écolos-bobos-citadins. Est-ce bien le cas ?

Partout donc, les projets sont en train de sortir de terre. A Montpellier, Bourges, Trévoux, Coufouleux, Villars-les-Dombes… Décrivons l’un d’entre eux, qui a déjà prix vie. Sur L’Île-Saint-Denis : une ville nichée entre deux bras de la Seine, en Seine-Saint-Denis. Là, à 7 minutes de la gare du Nord, un projet d’habitat participatif de 26 logements, où vivent une cinquantaine de personnes. Des locataires sociaux, des accédants à la propriété, des acquérants à la propriété aidée par l’État et les collectivités. Ces gens se sont regroupés en partant du minimum : une unité foncière, un simple terrain constructible. Ensemble, ils ont construit un programme solidaire, ils ont choisi de diminuer la surface des espaces privés, d’augmenter celle des surfaces partagées. L’immeuble compte ainsi des chambres d’amis partagés, une petite salle pour les enfants, une terrasse commune de 400 mètres carrés. Une salle en rez-de-chaussée est ouverte sur le quartier. L’ensemble est autogéré : aucun syndic ne s’en occupe. On imagine c’est sûr, qu’il vaut mieux s’entendre avec ses voisins. Autre exemple : cette fois dans le Vexin français…
Vivre et habiter autrement, rompre avec la copropriété classique, instaurer des micro solidarités puissantes (on aurait pu parler aussi de la façon dont ces logements sont utiles pour les personnes âgées). La vraie révolution est là : des habitations pensées par et pour ceux qui les habitent.


> ECOUTER L'EMISSION

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !

 
 
maison du citoyen
et de la vie associative
35, rue du collège
84200 Carpentras
 contact@voyagesdegulliver.fr





| ACCUEIL | PROGRAMMES | PRODUCTIONS | ASSOCIATION | BLOG | CONTACT |