LA SESSION DE RATTRAPAGE

Sam. 30 Juil. 2022
LA SESSION DE RATTRAPAGE
 


La Session de rattrapage, le 28 juillet 2022

Bonjour à toutes et à tous,
Comme chaque été, France Culture a accompagné la vitalité et l'exigence du plus grand festival de théâtre au monde, et la fin du mois de juillet donne à nouveau l'occasion de rassembler ici tout ou presque de ces rendez-vous avignonnais : des spectacles enregistrés au Musée Calvet, des entretiens de "la Grande Table d'été" en public avec les artistes du festival, des reportages dans l'énergie du "off". Bonnes écoutes !
ÉCOUTEZ LA SESSION SUR L'APPLI RADIO FRANCE
 
 

Les créations

> Comédien-chanteur. Echanger avec le public, lors d'un moment riche en émotions : voilà la proposition de Daniel Auteuil avec ce spectacle présentant ses compositions musicales sur ses mots ou ceux de grands auteurs. ( Daniel Auteuil en concert , 1h14)
> Citoyen de la Méditerranée. Aller simple est un poème dramatique, qui dit la traversée de la Méditerranée par des femmes et des hommes de pauvreté vers les terres d’abondance. Et c'est Wajdi Mouawad, dirigé par Christian Schiaretti, qui porte ces belles paroles de l'Italien Erri De Luca, ( Dans les mots d'Erri De Luca , 58 min)
> Voix en échos. Irène Jacob et Keren Ann ont imaginé un dialogue entre deux femmes, deux amies qui se trouvent dans des villes loin l’une de l’autre. Leurs histoires se répondent, polyphonie musicale de voix fortes d’hier et d’aujourd’hui. ( Où es-tu , 58 min)
> Tragédies d'Europe centrale. Un choix de textes de la Prix Nobel de littérature Svetlana Alexievitch, étonnante portraitiste du grand petit homme soviétique quand son empire se défait. Par Noémie Lvovsky et les élèves du groupe 47 de l'Ecole du TNS. ( Svetlana Alexievitch, la vérité ne tient pas dans un seul cœur , 57 min)
> Amour toujours. Les sonnets de Shakespeare, mêlés aux quiproquos amoureux des Deux Gentilshommes de Vérone, portés entre autres par Sofiane Zermani, venu du rap... Parfaite occasion de percevoir l'universalité du plus intemporel des dramaturges. ( Variations Shakespeare , 45 min)
 
 

Les entretiens

> Mémoires d'Avignon. Avec Olivier Py, qui pilotait cette année une dernière édition du festival, et Christophe Raynaud de Lage, photographe officiel depuis 17 ans, un regard rétrospectif sur le plus grand théâtre du monde. ( Festival d'Avignon 2022, il était une "dernière" fois , 44 min)
> Musiques en scènes. Comment mêler musique et théâtre dans l'écriture d'une pièce ? Trois invités parlent de leur rapport intime au théâtre musical, et présentent leurs spectacles joués au Festival d'Avignon. ( Une musique vaut mieux qu'un long discours , 44 min)
> Place des femmes. Regards croisés sur les femmes dans le monde des arts et de la culture, avec Reine Prat, autrice de rapports sur les inégalités dans les arts du spectacle, la metteuse en scène Anne Théron qui donne aux personnages féminins une place inédite, et l'écrivaine Agnès Desarthe, qui met à l'honneur Anaïs Nin. ( Le temps des héroïnes , 43 min)
> Plateau paysages. Entretien avec les autrices du spectacle Anima, ou quand le théâtre et la photographie s'allient pour parler des subtiles métamorphoses de nos paysages et de nos façons d’habiter le monde. ( Fable écologique et nouveaux récits du vivant , 44 min)
> Violences. Une artiste afghane, un journaliste, et le metteur en scène russe Kirill Serebrennikov qui monte du Tchekhov méconnu... Trois manières d'aborder le récit de la violence, se demander comment on témoigne dans un monde à nouveau marqué par la guerre. ( Quels récits pour quelles mémoires ? , 43 min)
> Danser sa vie. Maud Le Platec et Jan Martens, deux chorégraphes qui enflamment le Festival d'Avignon avec deux spectacles dansés pour raconter la filiation, la peur du lendemain, nos héritages communs. L’effondrement en ligne de mire, tantôt comme une chute, tantôt comme un saut. ( Les contredanses de Maud Le Platec et Jan Martens , 43 min)
> Epopée. Ecrivain et metteur en scène, Simon Falguières présentait début juillet Le Nid de cendres, son spectacle épique et fantastique d'une durée de treize heures montré pour la première fois dans son intégralité. ( Le spectacle fleuve de Simon Falguières, une épopée entre rêve et réalité , 5 min)
 
 

Les vidéos

> Fianso côté coulisses. Interprète des Variations Shakespeare, Sofiane Zermani nous dit sa fascination pour le dramaturge britannique, et comment le théâtre est en fait très proche des premières scènes musicales dont l'interprète a l'habitude. ( Sofiane Zermani : "Shakespeare est intemporel" , 3 min)
> Artiviste. Qui est Kirill Serebrennikov ? Portrait de l'artiste russe qui ouvrait le Festival d'Avignon dans la Cour d'honneur avec Le Moine noir d'après Tchekhov, infatigable créateur militant malgré les pressions régulières des autorités de son pays. ( Le dissident russe Kirill Serebrennikov revient à Avignon , 4 min)
 
 

Les reportages

> Préparatifs "off". Début juillet, au "11 Avignon", on s'active pour que 24 spectacles par jour dans trois salles se succèdent le mieux possible. Danse des décors millimétrée pour 3 semaines ! ( Festival "off" d'Avignon : "La danse des décors pour être dans les temps, tout le temps !" , 4 min)
> Ukraine, mon amour. Irina Lytiak joue son propre rôle dans ce spectacle écrit en quelques jours, dans l’urgence, dès le début de la guerre en mars dernier. Au milieu de poèmes et chansons, elle y raconte le soutien de son ancien metteur en scène russe à Vladimir Poutine. ( Une comédienne raconte l'histoire, la culture et la liberté de son pays , 4 min)
> Comme une maison. Face aux cadences infernales et aux risques pour les compagnies du "off", un lieu a déjà fait le choix de donner du temps et du confort aux projets, de la création à la diffusion : Artéphile. ( Artéphile, un théâtre exemplaire pour les compagnies , 4 min)
> Courir les salles. De repérages en découvertes, coup de projecteur sur trois programmateurs en quête de spectacles pour les prochaines saisons d'un théâtre, d'un autre lieu culturel, ou pour la composition d'un festival. Marathon garanti ! ( Les programmateurs font leur marché dans le "off" )
 
 

La citation

Le comédien Sofiane Zermani  a lancé ces mots au public après la représentation des Variations Shakespeare au Musée Calvet , bel appel à la culture et à l'esprit d'ouverture, par-delà les stéréotypes :
"Appropriez-vous le théâtre, appropriez-vous l'art. Ne vous interdisez pas d'aller voir des trucs chelous, des trucs qui ne vous parlent pas forcément. (...) Soyez curieux. Ce n'est pas parce qu'on n'a pas été initié à un art, ou qu'on n'y a pas été invité, qu'on ne peut pas s'y inviter, qu'on ne peut pas se l'approprier." Sofiane Zermani
Comme le festival 2022, cette Session de rattrapage spéciale Avignon prend fin et vous permettra, on l'espère, de prolonger l'expérience de tous ces spectacles. Mais si vous en voulez encore un peu plus, alors dernière station : on remonte le temps, direction Avignon en 1987, au Cloître du Palais Vieux, avec Michel Piccoli lisant le premier chapitre de Babylone de René Crevel . Très bon été à tous et à l'année prochaine !
ÉCOUTEZ LA SESSION SUR L'APPLI RADIO FRANCE

 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !

 
 
maison du citoyen
et de la vie associative
35, rue du collège
84200 Carpentras
 contact@voyagesdegulliver.fr





| ACCUEIL | PROGRAMMES | PRODUCTIONS | ASSOCIATION | BLOG | CONTACT |