ACCUEIL | ENJEU(X) | RENCONTRES | RESIDENCES | BLOG NEWSLETTER | SOUTENIR | CONTACT |     



FERRANDEZ Jacques



Jacques Ferrandez est né en décembre 1955 à Alger. Après sa formation à l'École des arts décoratifs de Nice, il travaille avec Rodolphe sur la série Raffini, écrivant ensuite seul des histoires provençales : Arrière-pays et  Nouvelles du pays. Il lance le premier tome de sa série phare, Carnets d'Orient, en 1987, qui comprendra en tout dix volumes. En parallèle, il travaillera avec  Tonino Benacquista sur  L'Outremangeur et La Boîte noire.
Véritable globe-trotteur, Jacques Ferrandez ramène de nombreux carnets de voyage.
Il en publiera plusieurs volumes dont Les Tramways de Sarajevo, Retours à Alger, et plus récemment Cuba père et fils, avec son fils Pierre.
Il adapte également en bande dessinée deux romans d'Albert Camus :  L'Hôte en 2009 et L'Étranger en 2013 .
Avec “Le chant du monde” chef d’œuvre de Jean Giono, Ferrandez se tourne vers la Provence de sa jeunesse et surtout son arrière-pays méconnu qui s’étend jusqu’aux Alpes.
 

Catégories pouvant vous intéresser :

Autres publications pouvant vous intéresser :

BUCHER André

André Bucher est un écrivain-paysan français. Il prolonge la tradition de la nature writing nord-américaine en France.   Dans les années 1960, André Bucher voyage beaucoup. Il trouve à cette occasion des gagne-pains aussi divers que routier...

 

PITTAU Francesco

Qui est Francesco Pottau  ? Né en Sardaigne en 1956. J’ai étudié aux Beaux-Arts en Belgique, travaillé dans la bande dessinée (mon premier livre était une BD), j’ai œuvré un temps dans le journal Spirou, illustrations et...

 

ROUX Laurine

Laurine Roux est professeur de lettres modernes et écrivaine. Elle écrit des nouvelles et de la poésie. Le Prix international de la nouvelle George Sand lui a été remis en 2012. Elle publie dans des revues, notamment "L'Encrier renversé&quo...

 

CRENN Antonin

Je suis né en 1988. J’ai grandi dans les Yvelines, mais aussi, un week-end sur deux, à Paris, où je vis maintenant pour de bon. À l’école Estienne, j’ai étudié la typographie dans l’idée de devenir graphiste : je me...

 

FREGNI René

À l'âge de 19 ans, comme tous les jeunes gens, je fus appelé sous les drapeaux, je m'y rendis mais sans trop me presser. J'arrivai à la caserne souriant, bronzé et on me mit au trou. Mi-figue Mirador j'y croupis quelques mois en compagnie du sile...