ACCUEIL | ENJEU(X) | RENCONTRES | RESIDENCES | BLOG NEWSLETTER | SOUTENIR | CONTACT |     
Qui est Francesco Pottau  ?
Né en Sardaigne en 1956.
J’ai étudié aux Beaux-Arts en Belgique, travaillé dans la bande dessinée
(mon premier livre était une BD), j’ai œuvré un temps dans le journal Spirou, illustrations et des scénarios pour des histoires courtes, j’ai eu quelques planches publiées dans le journal Tintin qui était sur sa fin. C’était Bob de Moor qui m’avait coopté. Mais ça n’a pas duré très
longtemps pour cause de faillite du journal. J’ai été journaliste pour le «Le Soir», le plus grand journal belge francophone, dans la section bruxelloise. Ensuite j’ai commencé à travailler dans le domaine de l’illustration jeunesse avec mon épouse (Bernadette Gervais). D’abord en
Belgique (une dizaine d’albums chez un éditeur indépendant). Comme le monde de l’édition jeunesse était un peu restreint en Belgique, nous avons migré vers Paris : et là nous avons eu la chance de rencontrer un éditeur qui nous a occupés pendant plus de dix ans. Les Editions du Seuil (environ 45 livres dont certains traduits en une douzaine de langues), nous avons travaillé plus tard pour Gallimard (une bonne
quarantaine de titres aussi), puis pour Les Grandes Personnes (une dizaine de titres) pour Albin Michel, et même pour Mango et Syros (mais ces deux derniers, il y a un bon moment).  Depuis quelques années, Bernadette Gervais et moi travaillons séparément.
Moi, principalement pour Gallimard et l’Ecole des Loisirs... un peu pour Albin Michel et pour les éditions Memo
 
Quelles sont ses propositions d'animation ?
Pour les ateliers, puisque la thématique est l ’espace, je peux proposer un travail sur l’espace dans un livre...
On peut travailler sur ce sujet en faisant des livres en volume. La notion d’espace est une notion essentielle dans la fabrication d’un livre. Que ce soit un espace physique ou un espace mental. Pour l’espace physique il y a les lois de base du dessin qui peuvent l’illusion de l’espace physique, puis il y a le vrai espace physique. Une forêt de papier quand on ouvre un livre. Puis il y a purement mental l’espace créé par les mots.
Moi je m’attacherais à l’espace physique. Qui aboutirait à la création d’un livre collectif ou de livres individuels, tout cela dépend des rencontres et des désirs. Je peux difficilement être formel.
Un pop up sur des paysages de la région, la narration autour d’une rue, son évolution  dans le temps, en s’aidant de photos anciennes, de photos actuelles, etc
Robert Crumb a montré la progression d’un paysage en quelques images : de lla campagne pure à la ville  grouillante.
C’est un exemple. Ça pourrait prendre la forme d’une bande dessinée collective ou individuelle, d’un livre d’illustrations, d’un livre pop up, d’un mélange entre les deux ou trois possibilités.
Tout ça est à déterminer avec les groupes ou les gens que  je serai amené à rencontrer.

Quel est son projet de création ?
Une BD dont le thème tourne autour de la  Maison : l’espace de la maison,  la géographie de la maison, la mémoire de la maison…
Dit comme ça, ça peut paraître abstrait mais en fait ça ne l’est pas... J’ai quelques pages dessinées. Mais ce sera une BD particulière, je le sais... c’est le médium idéal pour ce que je veux faire ; ça ne marche qu’en BD... avec une relation texte/images qui n’est pas vraiment habituelle. J ’ai entamé le travail... mais je n’ai pas eu la  possibilité de le poursuivre d’une manière continue

Quelles sont ses dernières publications ?
PETIT-LOUP (à paraître octobre 2020)
Auteur ; Illus : Julia Woignier ;
Albin Michel
UN ANANAS DANS UN BATEAU
(à paraître sept. 2020)
Auteur et illus. ;Editions du Seuil
FRED (à paraître sept. 2020)
Auteur / illus ; Ecole des loisirs /Pastel
THOMAS ET LA JUPE
Auteur et illus ; Ecole des Loisirs/Pastel
MILO ET LA NEIGE
Auteur : Anne Pym ; Illu : Pittau
Ecole des Loisirs / Pastel